PRIX SPÉCIAL DE LA SUFFISANTE INSUFFISANCE : Jean-Michel Barate

Le Premier adjoint de la ville d’Anglet, qui s’affirme « très réactionnaire » insupporte tout le monde avec sa façon de mépriser ses concitoyens.

L’insignifiance est souvent le plus sûr moyen de faire son chemin en politique et, dans le domaine, Jean-Michel Barate en connaît un rayon. Après un premier mandat où Claude Olive avait choisi comme Premier adjoint Jacques Veunac, l’homme qui bénéficiait d’un logement grâce à Alday, le maire d’Anglet a choisi en 2020 pour sa garde rapprochée un vieux copain, en sachant que celui-ci ne lui ferait pas d’ombre. Seul problème imprévu, l’homme dont la modestie n’était déjà pas la qualité première, se prend désormais très au sérieux comme Premier adjoint et le fait savoir à ses concitoyens qu’il écrase de toute sa morgue et son mépris, comme RamDam l’avait déjà raconté en son temps.

Après cet article, nous avons été surpris par la déferlante de messages et coups de téléphone en provenance d’Anglet pour nous raconter des anecdotes sur ce personnage jugé odieux par une grande majorité et qui se permet d’annoncer en plein conseil municipal « Je suis très réactionnaire ».

Un klaxon serait faire beaucoup trop d’honneur à ce minuscule personnage de la vie publique qui n’arrive pas à exister même en bombant le torse, mais un prix spécial au nom de tous ces élus qui n’en peuvent plus de dégoulinante autosatisfaction dès qu’ils se retrouvent avec un titre, nous paraît totalement mérité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.