Les contributeurs

Le ramdam ne leur a jamais fait peur. C’est pour cette raison qu’ils écrivent dans ce blog.

RamDameurs de retour d’une journée de pêche aux gros poissons politiques. (Photo François Berland)

François BERLAND

Ne vous fiez pas à son physique de nounours paisible ! Sous le sourcil broussailleux se cache un œil redoutable de photographe avisé et un tempérament de sniper. Ce journaliste de formation excelle aussi bien dans la production d’images originales que de mots ciselés. Spécialiste des coups d’épingles dans les egos boursouflés, François a effectué son premier stage professionnel chez les indiens Jivaros. Il en a gardé une passion jamais démentie pour la réduction des grosses têtes des politiques qu’il ramène après enquête à une taille tout à fait raisonnable.

Béatrice CHEVÉ

Béatrice est beaucoup trop jeune pour avoir connu le mouvement hippie, mais cette chef d’entreprise énergique est restée très « Peace and love ». L’égérie de RamDam 64-40 a réussi à nous convaincre que sous la rude écorce des politiques pouvait se cacher (parfois !) un cœur tendre. À nos redoutés klaxons décernés en fin d’année, elle a ajouté les harpes destinées aux élus les plus méritants. Notre adepte de la pensée positive répond ainsi à tous ceux qui estiment les politiques « Tous pourris ! » Et démontre que ce n’est pas par hasard que son entreprise était consacrée à l’aide aux plus fragiles.

Philippe MOREL

Ancien pharmacien, Philippe est bien placé pour savoir qu’en politique certaines pilules sont dures à avaler. Et que, face à la transe du pouvoir et l’éréthisme de l’argent facile qui s’emparent de beaucoup d’élus, il n’est guère de remèdes possibles, même pour un spécialiste des fioles, cornues et autres éprouvettes. Adjoint de Didier Borotra, puis secrétaire départemental de l’UDI, Philippe, toujours très pondéré dans ses analyses, en connaît un rayon en matière de lâchetés, désinvoltures et autres turpitudes humaines. Il est le décodeur de RamDam 64-40, et contrairement à celui des opérateurs de téléphonie, il est d’une fiabilité totale.  

Docteur OUALAM

Après avoir administré saignées et onguents à ses malades, le docteur Oualam a décidé de remiser ses clystères pour soigner par le rire les maux de l’Humanité. Avec ses crayons et ses doigts agiles, il croque pour nous l’actualité et, contrairement à beaucoup, se montre impitoyable avec les forts et plein de bienveillance pour les faibles. Dotés de dons télépathiques bien supérieurs à la moyenne, il est toujours le premier à percevoir la face obscure d’un personnage pour la transformer en farce lumineuse. Avec le temps, le docteur Oualam est devenu un artiste que le monde entier nous envie et, comme le bon vin, nous le tenons soigneusement enfermé dans une cave à l’abri des tentations.

Dominique DE LA MENSBRUGE

Ce fringant officier de marine à la retraite a une passion secrète : l’horticulture. Dans le jardin de son fief de Lahonce, il ne cultive que des fleurs de lys, ce qui lui vaut bien des railleries de ses petits camarades de RamDam 64-40. Remarquable maître-chanteur (il est membre de la chorale des petits marins à la croix de bois), Dominique sait aussi dégainer le sabre d’abordage quand il croise des politiciens peu scrupuleux. Les élus de Lahonce qui avaient par inadvertance rendu constructibles des terres agricoles leur appartenant s’en souviennent encore.

Michel GELLATO

Chimiste réputé, même s’il n’est pas, sauf cachotterie de sa part, à l’origine des récentes explosions de nitrate d’ammonium, Michel a dirigé des plateformes pétrolières dans le Golfe de Guinée, avant de se spécialiser dans le maniement des explosifs à Urrugne contre la malheureuse Odile de Coral qui avait enrichi son époux à l’insu de son plein gré. Maniant le stylo comme un scalpel, il égratigne tout ce qui bouge dans sa parution « Le Panier à Salades » Mais la grande œuvre de sa vie aura été la présidence de RamDam 64-40 de 2019 à 2020 où il s’est illustré sous le surnom de Kim M’Mesuive, Michel étant un grand admirateur de la Corée du Nord.

Dominique LAPIERRE

Cet ancien spécialiste de la sécurité des grands événements sportifs inspire une telle crainte aux politiques landais que plusieurs nous ont confié préférer sauter dans l’arène que de devoir l’affronter. Premier président de RamDam 64-40 à avoir réussi à imposer son autorité aux collégiens turbulents que nous étions, Dominique, contrairement à bien des Landais, a décidé d’abandonner la chasse à la bécasse pour se consacrer aux élus de son département. Et avec lui, les petits plombs volent bas et le gibier qui adore tournoyer autour des pots de confiture locaux n’a qu’à bien se tenir.

Jean-Yves VIOLLIER

Ce journaliste de formation (L’Équipe et Le Canard enchaîné) s’est installé à Biarritz depuis quinze ans pour vivre sa passion de l’océan. Ce qui explique pourquoi le troisième président de RamDam 64-40 (de 2020 à 2021) adore mener son monde en bateau. Cet ancien rugbyman qui peut être dur sur l’homme (Didier Borotra lui doit son passage en correctionnelle pour prise illégale d’intérêt) n’a qu’une crainte : passer l’arme à droite, contrairement aux usages, ce qui serait une offense absolue à toutes les valeurs qu’il a défendues au cours de son existence.


Vous voulez faire appel à nous ?
Contactez-nous par email : ramdam6440@gmail.com
ou par téléphone : 06 61 67 14 11 (Pyrénées-Atlantiques) et 06 02 31 80 34 (Landes)