Olivier Alleman, l’élu qui descend, qui descend… dans notre estime

Cumulard de première, l’élu bayonnais avait promis de réduire ses activités professionnelles s’il était élu conseiller départemental. Il s’est bien gardé de le faire.

Il est visiblement du genre à passer par la fenêtre quand la porte est fermée. Ce qui a permis à Olivier Alleman, dans une première vie, de devenir animateur d’Intervilles après avoir été simple candidat. C’est avec ce même état d’esprit, si l’on en croit Les Potins de la Marquise de La Semaine du Pays basque (29/10), qu’il a réussi à rencontrer Jean Castex, lors de sa visite au centre de vaccination de Biarritz le 17 juillet dernier. Pas retenu dans la liste des invités par le président de l’Agglo, Olivier Alleman a convaincu un des ses collègues du conseil municipal d’aller se faire vacciner ce jour-là, et, avec un altruisme touchant, s’est proposé de l’accompagner. Une fois introduit dans la place, avec une désinvolture stupéfiante, il a franchi le cordon de sécurité pour se faire présenter au Premier ministre. Celui que l’on présente souvent comme le futur maire de Bayonne a eu le don d’agacer prodigieusement le maire actuel Jean-René Etchegaray qui trouve que son poulain a un peu tendance à bousculer les étapes. On dit même que Jean-René Etchegaray évite désormais de passer devant Olivier Alleman dans un escalier de peur de se retrouver malencontreusement précipité en bas des marches.

Un surhomme ou un gros malin ?

En février 2021, RamDam 64-40 avait demandé et obtenu un rendez-vous avec ce surhomme qui cumule les fonctions : conseiller municipal délégué à la Ville innovante , mais aussi membre des commissions Finances, ressources humaines, taurines et de lutte contre les discriminations de la ville de Bayonne, conseiller d’Agglo chargé de numériser les 158 communes basques, et depuis cette année conseiller départemental. Ajoutez à cela une fonction à plein temps au ministère de l’Agriculture de Commissaire Général du Concours Général Agricole et vous comprendrez que vous avez affaire soit à un prodige de la médecine qui ne dort jamais, soit à un de ces heureux pantouflards qui bénéficient d’un salaire à plein temps en contrepartie d’une occupation plus qu’allégée permettant de faire de la politique aux frais des contribuables. Ce que des mauvais esprits pourraient qualifier d’emploi presque fictif, même si au Ministère de l’Agriculture, on affirme encore cette semaine que « bien évidemment Olivier Alleman occupe un emploi à plein temps ».

RamDam 64-40 ayant toujours le plus grand respect pour les élus qui tiennent parole a donc laissé Olivier Alleman savourer sa victoire électorale aux élections départementales avant de lui écrire le 1er septembre dernier pour lui demander comment il conciliait désormais sa vie professionnelle avec ses mandats.

Sachant que lorsqu’on est candidat, il convient de tout promettre, quitte à ne pas tenir, le vibrionnant élu s’est bien gardé de nous répondre. Alleman est trop occupé sans doute. Mais ce passionné d’histoire devrait savoir que l’Occupation ne dure qu’un temps et qu’au final ce sont les électeurs qui ont toujours le dernier mot. Et pas plus tard que dans quelques mois, puisque du côté de LaREM, on affirme avec insistance qu’il va être le suppléant de Florence Lasserre aux prochaines législatives.

Jean-Yves VIOLLIER

Un commentaire

  1. Petit bras le conseiller municipal de Bayonne… Les gens de son « espèce » peuvent ils imaginer la vie d’un ouvrier d’usine, d’une infirmière des urgences, d’un ramasseur de nos ordures qui est conseiller municipal, membre d’une ou plusieurs commissions de sa commune, parent d’élève attentif, attentionnée à sa compagne ou son compagnon et qui n’a personne à son service ? La politique n’est-elle destinée à être assumée et décidée par ceux qui en ont les moyens ?
    Afrikatara

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.