L’interview exclusive

En ces temps difficiles nous rêvons tous de dépaysement et d’exotisme c’est pourquoi RamDam a eu le privilège de partir dans une contrée que vous ne trouverez pas dans les pages du  »Guide du routard »  : Le royaume d’Absurdie.
Cette escapade nous a permis de rencontrer et de nous entretenir avec l’un des ambassadeurs de ce lieu paradisiaque.

Bonjour monsieur l’ambassadeur et merci de recevoir RamDam dans votre beau pays.
Bienvenue à vous et heureux de vous accueillir en Absurdie et plus particulièrement dans la province de Macronie occipitale

Monsieur le haut fonctionnaire est-il exact qu’en ce début d’année la direction générale des finances publiques a mis en place une nouvelle réorganisation dont le titre alléchant est  »nouveau réseau de proximité  ».
En effet la proximité avec le citoyen est un enjeu majeur prôné par notre président une notion moderne de la politique, bien que quelque peu disruptive

Alors concrètement en quoi consiste cette nouveauté  ?
L’objectif est d’améliorer la proximité avec le citoyen, par exemple dans les Landes les 23 trésoreries figurant dans le département vont être réduites à 8 permettant entre autres la suppression de 11 emplois, ce qui constitue une véritable innovation et apportera un vrai confort de vie à la population

Même le quotidien Sud-Ouest en a parlé

Et en ce qui concerne l’aspect proximité auriez vous un exemple concret à nous présenter  ?
Imaginons un particulier qui pouvait jusqu’alors régler ses impôts ou toucher une allocation à quelques kilomètres de son domicile et bien grâce à nous il devra maintenant traverser le département pour se rendre à Dax ou Mont-de-Marsan ce qui va permettre d’allier tourisme et contrainte administrative.

Effectivement vous nous avez pas menti, le terme disruptif est tout à fait adapté à cette mesure phare.
Bercy beaucoup monsieur l’ambassadeur de nous avoir reçu et de nous avoir tenu des propos aussi limpides et plein de bon sens.

Avouons que ce voyage nous à apporté une bouffée d’oxygène et rassuré sur la confiance que nous pouvons accorder aux décisions prises pour notre bien-être par une poignée d’énarques. Cet entretien avec un responsable d’un pays aussi avancé nous a mis l’eau à la bouche et nous attendons maintenant avec impatience la fermeture des petites gares, des petits bureaux de poste et des petits commissariats ce qui va contribuer bien sûr à nous faciliter la vie. C’est ce que l’on appelle l’amélioration du sévice public que tout le monde nous envie

Dominique LAPIERRE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.