Une bonne tambouille qui nécessite beaucoup de casseroles

Maire depuis 2014 de la commune de Pouillon dans les Landes, Patrick Vilhem semble collectionner les casseroles

Il a récemment été à l’honneur de la presse locale du fait d’une malencontreuse mise en examen pour harcèlement sexuel (Sud-Ouest du 23 /11/2021)

Pour notre part nous vous avions relaté l’info sous le titre :  » Vilhem-Hulot même combat » https://ramdam6440.fr/2021/11/25/dix-mauvais-points-une-image/

Mais la presse locale, on ne sait pourquoi, a oublié de vous dévoiler la partie immergée de l’iceberg, car à première vue, en matière de moralité voilà un élu qui traîne quelques cassolettes, faitouts et marmites en tous genres.

L’homme qui traîne des casseroles

Inventaire de la batterie de cuisine :

– En 2018 il détourne de son objectif une subvention de  »dotation d’équipement des territoires ruraux » (DETR) de 49 185 € ;

– Le 27 mars 2018, le tribunal de Dax le condamne pour absence de paiement à un artisan plâtrier d’une facture de 18 140 € ;

– Le 5 mars 2019, le préfet des Landes assigne le maire devant le tribunal administratif de Pau qui condamne le pour excès de pouvoir suite à l’annulation non justifiée d’un permis de construire ;

– En 2019, l’heureux élu use de son pouvoir d’intimidation en portant plainte pour outrage contre un entrepreneur de Pouillon qui lui refusait quelques menus arrangements à l’amiable et qui, de ce fait, se retrouvait écarté des marchés publics de la commune ;

– Dernièrement Patrick Vilhem a fait appel d’une nouvelle condamnation du tribunal administratif de Pau pour refus abusif d’un permis de construire.

Ajoutons à cela un certain penchant pour le favoritisme d’entreprises liées à des élus municipaux et vous obtiendrez un palmarès peu reluisant.

Suite à l’interdiction de l’édile de mettre les pieds dans sa mairie dans le cadre de son contrôle judiciaire, le communiqué de la commune évoque  »un effet de sidération ». Pourtant dans la vie de tous les jours Patrick Vilhem est un maire réputé pour son autoritarisme et ses fâcheuses tendances à l’intimidation et aux harcèlements* qui lui ont permis d’avoir la peau de pas mal de ses collaborateurs (démissions de six élus appartenant à sa majorité, de quatre DGS et trois autres fonctionnaires municipaux).

Somme toute, un homme qui gagne à être connu malgré l’immense discrétion à son égard de la presse locale.

*Pour écrire cet article il nous a fallu, comme à l’habitude recouper nos informations et avouons que nous avons rencontré quelques réticences pour obtenir des témoignages, par peur de représailles nous ont avoué nos interlocuteurs.

Dominique LAPIERRE

2 commentaires

  1. Tout cela est sidérant ! Cet elu part dans toutes les ornières que peut prendre un etre humain. Le plus insupportable est le disfonctionements de la justice qui laisse faire par son inaction contre cet elu, il a et pour moi se rend donc coupable de a cause de son laxisme. C’est vraiment insupportable de voir ce climat de collusion entre justice et élus à véreux. Ce n’est pas etonnant que les français se désintéressent de de la politique et ne croient plus en la justice des hommes !
    G. Malabat

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.