La fréquentation touristique, variante majeure

FRAIS DE PERSONNEL PYRÉNÉES-ATLANTIQUES

Les frais de personnel sont évidemment très liés à la situation géographique de la ville concernée. La comparaison avec d’autres villes côtières en France s’impose.

Attention aux excès de simplisme ! Rien n’est plus trompeur en effet que les frais de personnel de chaque commune. Dans les Pyrénées-Atlantiques, Biarritz arrive nettement en tête du département, comme dans tous les autres classements, avec 811 euros à charge par habitant, loin devant Hendaye avec 618 euros ou Anglet avec 617 euros par habitant.

Mais, avec une population qui se multiplie par six pendant l’été, la cité balnéaire se retrouve avec des frais plus importants que les villes de l’intérieur et la comparaison ne peut être pertinente qu’en regardant combien dépensent des cités de situation géographique comparable.

Par ailleurs, l’externalisation des travaux peut modifier considérablement l’enveloppe des frais de personnel et rendre invisible une réelle gabegie. Ainsi la mairie d’Arbonne, qui n’a dépensé en 2018 que 178 euros par habitant de frais de personnel, n’hésite pas à vendre la mèche. La municipalité avait décidé de confier à une entreprise extérieure l’entretien des espaces verts, ce qui s’est avéré être une très mauvaise idée. Depuis, la ville d’Arbonne travaille avec des employés municipaux et est revenu à un niveau de dépense comparable à celui des villes voisines.

Le nettoyage des plages en saison, représente un budget conséquent.

Pour établir des points de comparaison pertinents, il faut donc plonger dans les données publiques et se tourner vers des station balnéaires d’une taille et d’une activité assez comparables à celles de Biarritz.

Avec 997 euros de frais de personnel par an, Menton devance Biarritz, de même que Saint-Brieuc à 878 euros ou Saint-Raphaël (852€). Saint-Malo, avec 755€, réussit à faire mieux que Biarritz malgré une fréquentation estivale comparable. Le Cannet, avec 690 € ou Cagnes-sur-Mer, 552€, font figure de bons élèves.
Détail amusant : les commentateurs opposent souvent les villes de la façade atlantique où la rigueur en matière de gestion du personnel prévaudrait à la Côte méditerranéenne où le clientélisme pousserait à recruter beaucoup plus que nécessaire. Les chiffres que nous avons collectés, semblent montrer que c’est une idée fausse et que la rigueur dépend de chaque municipalité.

Jean-Yves VIOLLIER

Un commentaire

  1. Enfin une réflexion sur la question des coûts. À Biarritz, lassé de voir ma rue sale et jamais nettoyée, j’ai décidé de quitter ma région de naissance et de partir dans une zone où le coût est justifié par un réel service .

    Merci pour cette analyse comparative enfin motivée et justifiée.
    Patrice Mortureux de Faudoas

    Envoyé de mon iPhone

    >

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.