Ferme ta meule, Bonnamy !

Ancien conseiller municipal de la majorité Veunac à Biarritz, Éric Bonnamy a défrayé la chronique cette semaine en s’attaquant à coup de meuleuse aux boîtes à clés qui permettraient aux propriétaires de louer aux vacanciers sans avoir à se déplacer. Seul hic, selon Sud Ouest (20/5), l’auteur du remake « Massacre à la meuleuse » s’est totalement fourvoyé et a estourbi une malheureuse boîte à clés sans défense qui servait à des ouvriers rénovant un appartement familial.

https://www.sudouest.fr/pyrenees-atlantiques/pays-basque/biarritz-il-pense-s-attaquer-a-la-boite-a-cles-d-un-meuble-touristique-et-se-trompe-de-cible-2798540.php

L’histoire laisse encore plus perplexe quand on apprend que l’ancien élu Éric Bonnamy a été inspecteur des Affaires maritimes et donc chargé de faire respecter la loi. Si son argumentaire sur le logement au Pays basque peut se tenir, on admirera dans la vidéo qui suit le côté communicant à deux balles de l’ancien élu qui arrive en skate devant un immeuble qui se trouve à moins de vingt mètres de son domicile et se lance dans une action tout à fait spontanée de Zorro à la meuleuse.

Et question logement, le tueur en série de boîtes à clés Bonnamy est un sacré récidiviste ! En 2011 déjà, alors qu’il était locataire rue Simon Etcheverry, le tribunal de Bayonne avait ordonné son expulsion, décision confirmée en appel. En effet le preux chevalier avait occupé et graffité une cave qui ne lui appartenait pas et lancé du troisième étage un sac poubelle contenant un tuyau métallique sur la syndic bénévole de l’immeuble qui se trouvait au rez-de-chaussée.

Quand on vous disait que l’insécurité en en nette progression au Pays Basque…

Jean-Yves VIOLLIER

https://jeanyvesviollier.com/2014/10/17/letonnante-urbanite-du-conseiller-bonnamy/

Le pied de nez d’Arostéguy à Aldigé

Pour parodier Audiard, les goujats ne doutent de rien, c’est même à cela qu’on les reconnaît. Biarritz donne plus d’un million d’euros par an au Biarritz Olympique, mais son président ne rate jamais une occasion de ternir l’image de la ville, sous prétexte qu’il n’a pas le beau joujou dont il avait rêvé à Aguilera. À l’occasion du match BO-Grenoble, il a une fois de plus, au mépris de toute courtoisie républicaine, refusé d’inviter la maire de La Ville. Et pour faire bonne mesure, il a aussi interdit de stade le président du BO amateur Sébastien Beauville et Géronimo, l’emblématique mascotte, dont on continuera à parler bien des années après le départ d’Aldigé.

Qu’à cela ne tienne, avec son humour habituel, Maïder Arostéguy a organisé une loge VIP dans le bureau de la mairie et invité les deux éconduits à suivre le match en sa compagnie. Joli pied de nez !

À Bassussarry, on a le sens des priorités

Lors du conseil municipal du 20 mai, la majorité municipale emmenée par Michel Lahorgue a expédié les affaires courantes sans que la moindre voix discordante ne s’élève, ce qui est assez facile puisqu’il n’y a pas d’opposition. Les 35 000 euros versés aux associations de la Ville ont été votés sans la moindre discussion. En revanche, l’opportunité d’avoir de la viande rouge sur le prochain marché de producteurs a fait l’objet d’un long débat. Fallait bien les occuper, ces pauvres conseillers municipaux…

Mais que fait la police ?

C’est un chiffre, publié par Le Canard enchaîné (19/5) qui met un peu à mal l’idée d’une police débordée et ne comptant pas ses heures de travail. Le taux de présence policière sur le terrain est de 6% seulement, soit le pire score de toute l’Europe. Les autres policiers sont occupés à d’autres tâches ou en IVP (Interdiction de Voie Publique) pour raisons médicales ou judiciaires. Voilà un chiffre qui refroidit un peu l’ambiance.

Une grossière provocation

Le 11 mai dernier, alors qu’un groupe de policiers et de sympathisants s’apprêtait à aller déposer une gerbe en hommage au policier assassiné à Avignon, Éric Masson, un homme s’est placé entre ce groupe et le monument aux morts de Bayonne pour faire ce qui ressemble à une prière.

Détail gênant raconté par un journaliste présent sur les lieux, cet homme, en qui il a cru reconnaître un sans-papiers déjà croisé à Bayonne, était « accompagné » à distance par trois photographes qui espéraient visiblement qu’un incident allait se produire avec les forces de l’ordre. Ce qui n’a pas été le cas et c’est tant mieux.

Bravo, la Région !

En bon observatoire de la vie publique qui se respecte, RamDam 64-40 a l’habitude d’écrire aux élus quand quelque chose l’interpelle. Si certains maires n’ont visiblement pas encore intégré ce minimum démocratique qui consiste à répondre à des citoyens désireux de comprendre (Eccenaro,  pourquoi tu tousses?) d’autres répondent par retour de courrier que ce soit à l’Agglo ou à la Région, qui vient de nous adresser deux courriers particulièrement détaillés et explicatifs. Comme quoi il existe des élus qui répondent aux questions qu’on leur pose…

Geneviève tire à hue et à dia

Nous avons voulu exhumer cette expression désuète dont la définition est : agir de manière désordonnée, contradictoire, chaotique (foutre le binz) .

Prenons un exemple : On connaît l’acharnement avec lequel  Macron (président de make the planet great again) a voulu nous faire croire à une grande concertation  dans le cadre de la  »convention citoyenne pour le climat ». Les propositions devaient être reprises dans la loi climat, sans filtre il avait promis Manu ‘‘croix de bois croix de fer si mens je vais en enfer » (je retourne à la banque Rothschild).

Une des pauvres mesures aménagée mais concédée fut la suppression des vols intérieurs sur les trajets desservis par le rail en moins de deux heures trente et pour faire un exemple dans la foulée exit la navette Mérignac-Orly.

Notre landaise Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée aux armées, mais aussi candidate de la majorité macroniste à la présidence de la région Nouvelle Aquitaine défend dans son programme le rétablissement de cette navette supprimée il y a quelques mois. Eh bien, c’est cela  »tirer à hue et à dia » selon que l’on est au gouvernement à Paris  »et en même temps » à la pèche aux voix dans le sud-ouest .

Un commentaire

  1. Cela fait 60 ans que je partage ma vie entre Biarritz et l’est de la France, Que de changements. On dit que c’était toujours mieux avant mais au regard des prix de l’immobilier actuel dans le pays basque et de la malpropreté dés les grands WE arrivés cela laisse à réfléchir. Certes les résidants permanents ne sont pas en reste au regard des crottes de chien que l’on peut voir de tous côtés et des déchets divers mais hélas c’est devenu un mal Français que l’on peut facilement qualifier de fainéantise, mais aussi une grande responsabilité de la politique en général incapable comme dans d’autres pays de verbaliser les auteur. J’ai deux chien je connais les problèmes surtout ceux de la gente féminine qui majoritairement non seulement ne ramasse pas les déchet de leurs animaux mais ces derniers ne sont pas ou peu tenus en laisse ce qui est pire encore et montre un manque de respect envers les autre. Mais n’est-ce pas là le fond du problème dans ce monde ou seul les loisirs et le fric nécessaire pour profiter de tous ces loisirs qui en est la cause.
    Enfin, faite de nos jours une remarque à un Français ou Française et vous passerez pour le pire extrémiste.
    La fainéantise et la prétention sont devenus majoritairement les deux nouvelles mamelles de la France aidées en cela par un exemple politique peu respectable et ce quelque soit le niveau social. Faut-il plaindre la jeunesse de demain ? certainement car tout ce qui se passe aujourd’hui à un coût qu’il va bien falloir payer un jour ou l’autre sous diverses formes y compris par des chutes brutales de l’immobilier. Le tout est de savoir à quel moment cela va se produire mais l’histoire nous montre aussi que tout peut aller très vite.
    Laurent 46

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.