Du bo, du bon, du BONNET

C’est en août dernier que le maire de Saint- Pierre-du-Mont, Joël Bonnet emménage dans une maison bourgeoise propriété de la commune depuis 2015. L’édile a vendu son logis et du le quitter plus rapidement que prévu alors que sa nouvelle demeure n’est pas encore en mesure d’être habitée . Monsieur le maire est à la rue.

Un coquet squat digne d’un maire sans logis

Il n’ose faire appel à Stéphane Plaza pour l’aider dans sa recherche d’appartement relais alors il va au plus court, en catimini il s’auto attribue le droit d’occupation du bien communal, il auto fixe le montant du loyer et tout cela sans passer par la case décision du conseil municipal.

En fait Joël c’est un discret, il n’a pas voulu déranger les élus pour si peu, alors Monsieur Bonnet (blanc) maire , signe une convention d’occupation à Mr (blanc) Bonnet, citoyen sans abri pour un loyer raisonnable sur lequel les deux se mettent rapidement d’accord.

Joël Bonnet
maire de St-Pierre-du-Mont

Ce bail précaire n’en constitue pas moins un petit avantage personnel peu compatible avec l’éthique que l’on est en droit d’attendre d’un élu *, éthique à laquelle RamDam est si attachée.

La préfète des Landes interrogée sur cette situation fait le dos rond dans un premier temps, il faudra un second courrier pour qu’elle ouvre un œil et demande gentiment au maire squatteur de cesser cet abus de pouvoir et de quitter les lieux. La préfecture saisie sur les suites à donner à cette situation, n’envisage bien entendu pas de poursuites à l’égard de cet élu peu scrupuleux. Pour cela il en faudrait beaucoup plus : par exemple que ce maire ait de surcroît utilisé les moyens de la commune pour emménager ou entretenir voir améliorer à son avantage le confort de cette résidence précaire ou bien qu’il ait utilisé les véhicules de la commune à des fins personnelles ou encore favorisé des entreprises en lien avec son activité professionnelle. Mais Saint-Pierre-du-Mont est bien loin de Levallois et n’est pas Balkany qui veut. Alors Madame la préfète a estimé que tout cela ne constituait qu’un péché véniel. Le maire quant à lui, plaide du bout des lèvres la bonne foi assortie d’une possible maladresse. Il estime « qu’il ne s’agit pas d’un avantage en nature mais d’une situation temporaire et que quoiqu’il en soit cette maison est à terme vouée à la destruction » arguments peu convainquant puisque la représentante de L’État est intervenue pour faire évacuer les lieux.

Rappel à l’ordre

Nous avons tout de même trouvé une raison de nous réjouir  qui est que dans la commune de Saint- Pierre-du-Mont (10 000 habitants) il existe une confortable résidence inoccupée depuis des années faute de candidats dans le besoin d’un toit .

Pour esquisser un dernier sourire rappelons que le soir de sa ré-élection Joël Bonnet déclarait

« Nous renouvelons un bail pour six ans. C’est la reconnaissance du travail fourni, des engagements respectés. C’est la preuve qu’on n’est pas là par hasard »

Dans l’euphorie de la victoire il ne croyait pas si bien dire, en effet nous avons là un expert spécialiste en matière de bail

*extrait de la charte de l’élu local :  »Dans l’exercice de son mandat l’élu local poursuit le seul intérêt général, à l’exclusion de tout intérêt qui lui soit personnel, directement ou indirectement »

Dominique LAPIERRE

Un commentaire

Répondre à Guy AUBERTIN Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.