Michel Lahorgue, l’inexistant qui ne perd pas le nord

Comment raconter l’inexistence faite homme ? Quand un journaliste s’approche de lui pour lui poser une question, le successeur de Paul Baudry clignote des yeux comme un hibou face à une lampe torche et s’empresse de tourner les talons. Après la sévère condamnation du maire de Bassussary, on pouvait imaginer que le numéro deux bombardé numéro un allait tout faire pour rétablir la confiance avec la population : il n’en a rien été.

Provocation suprême, Michel Lahorgue a même fait applaudir en juillet Paul Baudry, démissionnaire, par tout son conseil municipal avant de faire son éloge en septembre. Révélateur, non ? Et comme si cela ne suffisait pas, le nouveau maire qui a dû apprendre la démocratie en Corée du Nord aux côtés de Jim Jong Il, a refusé aux Basusartars qui le demandaient aussi bien la création de conseils de quartiers que la publicité des débats municipaux, ce qui se serait imposé pendant le confinement.

Il faut dire aussi que le débat public à Bassussary n’a pas de quoi transcender les foules. Le dernier conseil de décembre ne comportait que trois questions à l’ordre du jour, qui ont toutes été approuvées à l’unanimité par les élus et a duré montre en main… quatorze minutes.

Et l’on peut se demander si Paul Baudry ne continue pas à manoeuvrer en douce l’équipe municipale, comme l’ont fait en leur temps les Balkany malgré leurs condamnations. Ce klaxon de bronze attribué au maire, est un signal de RamDam pour que Bassusary ne devienne pas le Levallois de la Côte basque.

Jean-Yves VIOLLIER

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.