L'affiche de Jean-Luc Mélenchon pour demander un plébiscite des Français

A l’approche de la présidentielle de 2022, Mélenchon se monte le bourrichon

Dimanche soir Jean-Luc Mélenchon a acté sa candidature en pleine pandémie de covid-19. Sûrement l’égo du leader minimo de la France Insoumise qui lui ordonne de se présenter à 18 mois de la présidentielle de 2022.

Dans le grand théâtre de la petite lucarne télévisuelle, Jean-Luc Mélenchon se sent comme un fanfaron. Dimanche soir sur le plateau de TF1, il a annoncé se présenter à la présidentielle de 2022 sa candidature en conditionnant un parrainage citoyen de 150 000 personnes. Un chiffre minime pour le leader de la France Insoumise qui ne prend là aucun risque puisqu’il représente 0,31 % des 47,7 millions de votants inscrits sur les listes électorales françaises. Son mouvement politique compte plus de 500 000 adhérents. A la fin de semaine voire même avant le suspens sera vite éteint puisque ce matin il était à 120 000 parrainages citoyens sur la plateforme (https://noussommespour.fr/).

Mélenchon et ses acolytes ont retenu ce chiffre de 150 000 parrainages en allant chercher un seuil mis en place par la Commission sur la Rénovation et la Déontologie de la Vie Publique, présidée par l’ancien Premier ministre Lionel Jospin et mis en place en 2012 par François Hollande l’ancien président de la République. Le petit groupe dirigé par Mélenchon pense que ce dispositif est beaucoup plus démocratique que les 500 parrainages de maires.

« Pour interpréter un rôle, il faut se libérer de son ego, n’avoir aucun contrôle, accepter l’inconnu », déclarait l’acteur Joaquin Phoenix à Télérama, 11 février 2015. Une citation qui n’est sûrement pas arrivée à Jean-Luc Mélenchon. Est-il gonflé d’égotisme et d’égoïsme ? Une chose est sûre il attend de ce pseudo-plébiscite d’être le leader d’une France qui vote déjà pour lui. En pleine pandémie de covid-19, il pense déjà à la présidentielle et à son avenir alors que la population est aux prises avec un virus impalpable et des conséquences catastrophiques elles bien visibles sur l’économie : chômage, entreprises en faillite. Les Français réfléchissent avant tout à leur avenir immédiat. La présidentielle a le temps de montrer le bout de son nez.

Mais quelle mouche a piqué le Sieur Mélenchon, qui à la sortie du premier confinement ne se voyait pas rempiler, pour lui donner l’idée de se présenter à dix-huit mois de la présidentielle alors même que les Français ne sont pas en état d’entendre ceci dans l’immédiat sauf une frange minime de personnes souhaitant voir le monarque actuel de l’Elysée dégager du trône parisien. En actant cette candidature il espère agréger autour de lui, les forces de gauche. Il les prend surtout de court et les met dans l’embarras. A aucun moment il n’a pensé à réunifier une gauche éclatée et totalement déshabillée par Emmanuel Macron. Comment soutenir un candidat qui ne pense qu’à lui dans une période trouble. Du Mélenchon dans le texte puisque la République c’est lui, il se comporte comme il l’a toujours fait.

François Berland

3 commentaires

  1. Intéressant, François. Joli article, bien écrit.
    Je vais encore me faire censurer par ton acolyte, mais tant pis. En plus je vais me mêler de ce qui ne me regarde pas.
    Ramdam a un objet, non ? Et JTR6440, une ligne éditoriale ? Que vient dès lors faire un tel article ici ? Vous allez perdre vos lecteurs, si votre blog devient le reflet de vos humeurs respectives. Où sont les articles sur les bonnes et mauvaises pratiques ? Ton acolyte Lapierre m’a déjà insulté parce que je disais la même chose quand il s’acharnait sur les écrits d’une… ancienne élue ! Qu’est-ce que tout ça vient donc f… ici ?

    J'aime

    1. Jacques,
      Je vais me permettre de répondre au nom de François Berland, auteur de l’article, et de Dominique Lapierre souvent agacé par tes commentaires. (S’ils ont quelque chose à ajouter, ils sont grands garçons et le feront)
      Contrairement à ce que tu sembles croire, RamDam 64-40 a un objet et une ligne éditoriale : s’intéresser à toutes les dérives de la vie publique, à tout ce qui relève de l’illégalité mais aussi de l’immoralité par rapport à ses concitoyens. Annoncer qu’on sera en 2022, le représentant de la gauche si on obtient 150 000 personnes qui se manifestent, c’est se moquer du monde, tant le pourcentage est ridicule par rapport à la population de la France.
      Tu connais, Jacques, mes sympathies pour certaines idées de la France Insoumise et en particulier mon souhait de voir l’avènement d’une VIe République, tant nos institutions me semblent à bout de souffle. Mais quand Mélenchon, en pleine pandémie, pousse l’obscénité jusqu’à parler élection présidentielle et destin personnel, sous prétexte qu’Arnaud Montebourg s’agite beaucoup et que le PS traditionnel est prêt à se ranger derrière Jadot, il est du rôle de RamDam 64-40 de dénoncer la grosse ficelle utilisée par le leader de la France Insoumise.
      Merci en tout cas, Jacques, de ton commentaire qui nous permet d’expliquer notre position.
      JY Viollier

      J'aime

      1. J’entends bien Jean-Yves. Et j’ai bien compris votre ligne édito. C’est bien pour cela que j’intervenais.
        Au sujet de J-L. Mélenchon, je partage votre sentiment et je l’ai écrit à François, qui est un garçon que j’apprécie personnellement, en plus. Je ne connais pas Monsieur Lapierre. Que je l’aie agacé, ça, oui, je l’avais vu. Ses aimables réponses ne vous ont pas échappé. Je n’ai toujours pas compris d’ailleurs pourquoi il s’acharnait sur une ancienne élue sinon qu’elle est, paraît-il, anticommuniste primaire… Je le redemande : est-ce dans votre ligne éditoriale ?
        Mais je cesse de vous ennuyer d’autant que j’ai bien l’impression d’être le seul à réagir, d’après ce que j’ai vu.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.