Anglet planche et se plante

L’idée de transformer les classiques passages cloutés en planches de surf avait fait sourire les vacanciers. Mais c’est bien connu l’administration manque d’humour.

Au départ, une idée plutôt sympathique. Pour répondre à la demande d’innovation de la ville d’Anglet et caracoler en haut de la vague, Stéphane Burhoffer, responsable du Service Proximité et Cadre de Vie, et Pascal Bourricaud, responsable des plages pour l’aménagement de la zone trente aux alentours de la Chambre d’Amour, décident de surfer du gros d’entrée de jeu.

Stéphane. Burhoff, raconte dans le journal Les petites affiches (19 aout 2020) : « Depuis le début de l’année, je réfléchissais sur des concepts de passages piétons. Je voulais proposer quelque chose qu’on n’avait vu nulle part ailleurs. Je savais que des passages piétons artistiques existaient, mais je n’en avais vu aucun sur le surf. J’en ai parlé à Pascal Bourricaud, responsable des plages. Nous avons pensé que c’était une bonne idée ».

Au total, sept passages piétons, décorés de planches de surf, sont créés : Boulevard des Plages, Boulevard de la Mer, Avenue Guynemer, Avenue de l’Adour, Avenue des Dauphins et Esplanade des Gascons.

Piétons et cyclistes s’en mêlent…

Si l’initiative amuse les visiteurs et remporte un vrai succès d’estime, c’était sans compter sur la vigilance des services de l’État où les rigolos ne sont pas tout à fait aussi nombreux que les surfeurs aux Sables d’Or. L’administration adore ne voir qu’une tête et dans le cas présent, elle peut s’appuyer sur l’article 14-1 concernant l’emploi exclusif des signaux réglementaires : « L’emploi de signaux d’autres types ou modèles que ceux définis dans l’arrêté de 1967 ou l’utilisation dans d’autres conditions que celles définies dans la présente instruction sont interdits. »

Tous les surfeurs le savent : quand on commence à se prendre une vague sur la tête, on se prend généralement la suivante. Après l’administration, c’est une très paisible association de piétons et cyclistes qui se lance à son tour dans la contestation des passages cloutés revisités façon surf. Peu sensible à la beauté des créations artistiques imaginées par les deux élus angloys, Dominique Harriague, le co-président de l’AVAP (Allons à Vélo, Allons à Pied) a déposé un recours en estimant que l’arrêté est contraire au Code de la Route (articles R110 -2 et R411-4) et que le seul but de l’opération est de permettre un affichage de communication.

Un tel savonnage de planche a de quoi vous dégoûter définitivement d’être créatif. À quand des feux tricolores sur l’océan pour réguler la circulation des surfeurs ?

ERIC MENARD

10 commentaires

  1. Petite question, ils sont élus ou fonctionnaire les deux personnes de la Ville que vous citez ?
    Que disent les services de l’Etat au sujet de ces aménagements, s’ils sont illégaux pourquoi sont ils toujours en place c’est bizarre.
    J’ai lu sur un site spécialisé que ce n’était pas des passage s piétons mais des passages préférentiels et que c’était autorisé. Qui croire ?

    J'aime

    1. Stéphane BURGHOFFER s’occupe du Service Proximité et Cadre de Vie et Pascal BOURRICAUD Direction Prestations Plages,
      Animations et Vie Associative. Je pense que vous devriez poser la question aux membres de l’AVAP pour répondre à votre seconde question. Mais pour information par exemple, sachant qu’il faut un minimum de 6 mois 7/7j pour former un chien d’aveugle, les associations défendant l’accessibilité du domaine public pour tous et ne sont donc pas favorables à ce type d’aménagement car il perturbe la lisibilité des traversées piétonnes pour les malvoyants et pour les chiens guides et de fait ne facilite donc pas l’autonomie de tous dans le domaine public.

      J'aime

  2. Je suis surpris de votre réponse qui me semble plus que légère.
    Vous rédigez un article et vous m’envoyez vers une association, qui ne représente pas grand monde (10 adhérents je crois) pour apporter une réponse.

    Quelle légitimité à cette association? Ce site est-il celui de l’association?

    Je vous demande la réponse des services de l’Etat vous me sortez un argument qui sort de je ne sais où.

    Pouvez-vous me répondre clairement svp :
    – Si les deux personnes citées dans l’articles sont des agents, sont-ils également élus?
    – Que disent les services de l’Etat au sujet de ces aménagements
    – J’ai lu sur un site spécialisé que ce n’était pas des passages piétons mais des passages préférentiels et que c’était autorisé

    J'aime

  3. Moi, perso je les trouve très bien ces passages piétons.
    Et puis ce sont toujours les mêmes qui se plaignent et qui la ramènent.
    Tout le monde voit bien que ce sont des passages piétons…

    J'aime

  4. J ai croisé le président de l’avap en Réunion à plusieurs reprises. Ce qui m’a frappé c’était son incapacité à se contrôler lorsqu’on était pas d’accord avec lui.
    Il pense détenir toutes les vérités, on ne peut pas discuter.
    Il critiquait même les paroles de ses propres collègues de l’association.
    Personnellement je ne vois pas ce qui pose problème dans ces aménagements. Ça donne une belle image de la région. Pour une fois que la Ville d’Anglet fait autre chose que des bâtiments…

    J'aime

    1. Cher Laurent où qui que vous soyez. Quand on vous dit de vous dévoiler et de mettre votre identité ce n’est pas en inventant des faux profils pour venir nous inonder de commentaires négatifs. Vous savez on a une option très intéressante dans la gestion des commentaires, c’est d’avoir les ip des personnes qui commentent. Et quelle n’est pas notre surprise quand nous voyons que vos réactions ainsi que celles de quatre autres personnes proviennent de la même adresse IP. C’est ballot hein mais on ne publiera plus vos commentaires. Ce n’est pas au vieux singe que l’on apprend à faire la grimace.

      L’équipe de Ramdam 64-40

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.