COMMENT FAIRE DU VRAI AVEC DUFAU

La nouvelle présidente de la communauté de communes du Seignanx va pouvoir postuler sans problème au poste de… chargée d’omission.

Isabelle DUFAU présidente
de la communauté de communes du SEIGNANX

La semaine dernière à l’initiative de la mairie de Tarnos les citoyens étaient nombreux à assister à une réunion publique sur le thème  »l’urbanisme de demain ». RamDam voyant tant de monde sur le parking d’une salle de cinéma jusqu’alors désertée pour cause de pandémie n’a pu résister à l’envie de se glisser dans l’assistance pour écouter la bonne parole. Bonnes paroles distillées en autres par Marc Bérard président du SCOT Pays Basque-Seignanx (schéma de cohérence territoriale) et par Isabelle Dufau, en charge de l’avenir du Seignanx.

Débat tronqué à TARNOS

C’est donc en direct live que Marc Bérard nous explique avec conviction qu’il n’est plus possible de tolérer l’anarchie de l’urbanisation aux dépens d’un recul incessant des terres agricoles et des espaces naturels, un bon début. Ce qui avait été toléré, voire encouragé par le passé c’est fini-ni-ni, d’ailleurs le SCOT dispose des moyens de remédier à toutes ces mauvaises pratiques qui ont imperméabilisé nos sols mais aussi permis de répondre aux vœux exprimés par la majorité des Français, qui est d’accéder à un habitat individuel (ça, il ne l’a pas dit car c’est devenu politiquement incorrect).

Il a également oublié Monsieur Bérard, que le SCOT et ses fameux objectifs de cohérence des territoires existent depuis 20 ans et que s’il y a eu tolérances intolérables par le passé à qui doit on poser la question ? Peut être que lui qui vient d’obtenir un nouveau mandat de chef d’orchestre de ce syndicat mixte aurait une petite idée. On a envie de déclamer la célèbre formule : SCOT toujours prêt ! … à nous présenter une réalité virtuelle car biaisée.

Isabelle Dufau, quant à elle, nous a déclamé ses perspectives d’aménagement du Seignanx, territoire placé depuis peu sous sa présidence. Un catalogue des bonnes idées sur le dorénavant incontournable  »habitat collectif », des propositions présentées en toute candeur comme innovantes sauf qu’elles avaient déjà été mises en œuvre dans les années 30 par le célèbre architecte urbaniste Le Corbusier.

Dans ce concert de bonnes intentions est soudain apparu un petit grain de sable soulevé par l’émissaire de RamDam, une toute petite omission qui a assombri  »le storytelling » * (pour parler novlangue et avoir l’air intelligent). Notre édile s’est bien gardée de parler du mirage à la landaise, des 34 hectares de terres agricoles vendus par la communauté de communes à un promoteur pour y édifier une maxi centre commercial baptisé  » Les allées shopping  ». Un permis de construire habilement reconduit depuis 2014, un projet dont les routes d’accès ont été construites depuis plusieurs années et aboutissent nulle part, sauf dans des champs aujourd’hui en friche, des infrastructures payées par le contribuable sans compter l’annonce de 1500 emplois permanents à la clef (des champs). Et pour couronner le tout, on nous cache que sur le même site un tout récent permis de construire a été délivré par la mairie d’Ondres pour y édifier une station service Super Ubu au milieu des champs, sans voie d’accès , sans réseaux dimensionnés.

Prise de court, la toute fraîche présidente se voit obligée de reconnaître que bien qu’elle ait zappé ce détail il s’agit d’un dossier prioritaire et que son équipe va rapidement étudier la réorientation de ce site sauf que la collectivité n’étant pas propriétaire elle n’est pas décisionnaire, c’est effectivement embêtant et c’est un bonne raison pour ne pas en parler en public.

RESET ou REWIND

A l’issu de cette sympathique soirée, fort de cette expérience nous avons posé la question suivante à un mensongeologue réputé  : doit on juger de la qualité d’un élu politique sur sa faculté à oublier ce qu’il a fait et ce qu’il a dit par le passé ?

Devant l’embarras de notre thérapeute RamDam a finalement trouvé une solution mécanique radicale pour ceux qui traumatisés par l’accès au pouvoir, ont  »la mémoire qui flanche ». Nous suggérons que sur les machines politiques que sont devenus certains élus, le bouton RESET qui leur permet la remise à zéro en début de chaque mandat soit remplacé par un bouton REWIND qui leur permettrait de revenir en arrière afin de garder en mémoire leurs engagements passés.

*storytelling consiste pour des fins de communication à utiliser une histoire plutôt qu’à mettre classiquement en avant des arguments

*novlangue langue fictive du peuple

Dominique LAPIERRE

2 commentaires

  1. Du vrai avec du faux ! malheureusement transposable à une grande partie du territoire de ce nouveau SCOT Pays-Basque/Seignanx. En tous cas, juste passées les élections nos zélus zhonnêtes sont à la manoeuvre sur cet important dossier de l’urbanisme … C’est tout l’honneur du zélu que de prendre ses responsabilités. Mais juste avant lesdites élections, la CAPB a pris une délibération pour reporter le nouveau Scot à 2026 si ma mémoire est bonne, quand de grandes zones de notre vert Pays ( l’ex agglo sud par exemple ) vivent avec des documents d’urbanisme périmés (2005) et explosés en urbanisation ( de plusieurs centaines de % concernant les logements (écart entre le SCoT et la réalité). S’agissant des espaces consommés (au sens de la loi Elan) nos autorités gagneraient (en honnêteté) à produire les chiffres réels de consommations. Et au palmarès de la consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers certains sont bien placés. Ramdam pourrait délivrer le klaxon et la harpe du protecteur effectif des espaces naturels agricoles et forestiers ? On dit aussi que la révision des trames vertes et bleues vient d’être lancée. A suivre …en espérant que l’on ne confonde plus les cistudes avec des cailloux et les arbres en voie d’extinction avec des robiniers vulgaires à abattre.
    En tous cas merci à Dominique Lapierre pour l’humour et la pertinence de son propos.
    Guy Aubertin

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.