Yoyo, notre gascon la gaffe

Le député des Landes Lionel Causse a d’abord voté contre les néonicotinoïdes puis pour, à l’insu de son plein gré.

Dans la période perturbée que nous traversons qui ne rêve pas de valeur refuge, de valeur sûre, de quelqu’un sur lequel on peut compter en cas de disette.

Pour RamDam 64-40 aucun doute possible, notre lingot d’or, notre valeur-refuge incontestable en ces temps troublés, c’est le député des Landes Lionel Causse. Lors des dernières législatives nos chasseurs de têtes avaient pressenti le potentiel de ce jeune député socialiste converti à la Macronie. D’entrée il avait omis de déclarer ses multiples indemnités d’élus à « la haute autorité pour la transparence de la vie publique ». Ensuite dans son furieux désir de parler à la presse il avait été à l’origine de quelques fake news peu glorieuses (voir nos précédents post Facebook). Enfin pour rester en contact avec le terrain il avait conservé ses mandats locaux de conseiller municipal et communautaire du Seignanx pendant plus de deux ans sans jamais apparaître dans ces instances. RamDam très attaché à l’ascenseur social avait reconnu les mérites de ce jeune député en lui décernant un klaxon de bronze en 2018.

Lionel Causse surnommé YOYO

Lors des dernières législatives nos chasseurs de têtes avaient pressenti le potentiel de ce jeune député socialiste converti à la Macronie.

Un retour en fanfare

publié dans Sud-ouest

Insatisfait par son palmarès voilà t’y pas que celui que nous avions prénommé par sympathie Yoyo refait parler de lui lors du très controversé vote à l’assemblée du texte de dérogation à l’interdiction des néonicotinoides,

On savait déjà que Barbara Pompili ministre de la transition écologique face au lobby de la toute puissante industrie sucrière avait retourné sa veste sur le sujet puisqu’en en 2016 c’est elle même qui avait défendu l’interdiction de ces insecticides tueurs d’abeilles .

Ce vote sentait le souffre car malgré la reprise en main du  »chef de rayon » Christophe Castaner : trente deux députés de la majorité ont voté contre et trente six se sont abstenus.

Vote avant rectification
Mise au point (mort)

Notre poulain Lionel Causse, une fois de plus, ne nous a pas déçus. Il a été enregistré dans un premier temps comme ayant voté contre le projet de loi, transformé en pour après rectification (vraisemblablement après s’être fait remonter les bretelles). Explication du concerné : comme il était absent au moment du vote il avait demandé à un collègue de LREM de voter pour lui, mais il ignorait que celui-ci était opposé au projet.

Là on reconnaît toute l’habileté de Yoyo, tel l’écarteur qui esquive la vachette dans les arènes de course landaise.

Dominique LAPIERRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.