Klaxon d’or : Anita Lacarra, sa vie est un roman

Pourquoi cette élue d’Ascain captive tant ? Par ses exploits toujours plus nombreux ? Sa rouerie fascinante ? Sa conviction d’être au-dessus des lois ? Mille facettes donc, mais un seul but : l’argent et grâce à nous l’or.

Par ses diverses fonctions, experte Foncier, présidente de l’Association des experts-fonciers du Sud-Ouest, commissaire-enquêtrice, membre du syndicat du SCOT Pays Basque-Pays de Seignanx, experte Judiciaire auprès du Tribunal Administratif de Pau – l’élue d’Ascain a, telle une Obélix basque, évolué dans ce bouillon de culture des modifications des PLUI, prises illégales d’intérêt, combines et copinages entre élus qui risquaient bien peu en regard des gains acquis. Pourquoi eux et pas moi ? a-t-elle du se dire.

Elle connaissait parfaitement le système, les ruses, les lois à contourner, et comprit que le meilleur moyen de s’y faufiler était la politique.

Ainsi dès 2008 elle se présente aux municipales : collée. Elle se représente en 2014 : recollée (2° tour). Surprise, tout juste élu, le maire Jean Louis Fournier, dès la première réunion, la propulse adjointe au social. Manifestement un accord est conclu entre les anciens rivaux, accord mystérieux mais bougrement solide pour que huit ans après le maire Jean Louis Fournier soit toujours un inconditionnel défenseur d’Anita Lacarra.

Installée à la mairie, en sa qualité d’experte en urbanisme, elle amende toutes les décisions de l’adjoint à l’Urbanisme en place ; lequel un an après jette l’éponge et démissionne. Anita devient alors officiellement l’adjointe à l’Urbanisme avec la bénédiction du maire.

Le système Lacarra est en place.

Un duo et des bas

Entre autres exploits cocasses, dès 2014, alors conseillère municipale, elle embrouillera un propriétaire – qui, mauvaise pioche, l’avait engagée comme conseil – pour lui annoncer 3 ans après que la « viabilisation de son terrain (21 000 m²) s’est avérée compliquée ou impossible »

Bref, tout marche à la perfection pour favoriser les terrains de la famille ou ceux gérés par Anita. Il y a bien quelques procès, mais grâce à son pote Jean Louis Fournier, c’est la mairie qui s’en occupe et surtout qui paye.

Las ! Tout devient trop voyant. Une association se forme, « Ascain Cadre de Vie » qui dénonce la prise illégale d’intérêt de notre Anita, qui sera condamnée en première instance puis en appel.

Nous découvrons alors l’obsession monomaniaque du couple infernal Anita Lacarra-Jean Louis Fournier. Il leur sera insupportable que la loi les juge comme n’importe quel pékin. Jean Louis Fournier se répandra dans la presse affirmant à Sud-Ouest que la condamnation d’Anita Lacarra n’était que des racontars et qu’elle n’a jamais été condamnée.

De son coté, Anita Lacarra narguera les juges qui la condamnaient en appel pour la deuxième fois, en leur jetant à la face : « je n’ai commis aucune infraction »

Mais si l’on ne peut se venger de la justice, on peut se venger de ceux qui l’ont activée. Pour nuire à l’association « Ascain Cadre de Vie », notre duo maudit jettera son dévolu sur un terrain jouxtant les membres actifs de cette association. Le but : réaliser une construction confinant leurs espaces sur une parcelle qu’un jeune couple etait en train d’acquérir. La mairie la préemptera à la veille de l’achat ! Comme leur a dit Jean Louis Fournier pour les consoler : « il n’y a pas mort d’homme ». Quel irrespect !

Penser que les failles de notre démocratie peuvent permettre à de tels personnages de prospérer et peut-être se hisser au plus haut niveau de l’État, fait peur.

Une société sans justice et sans morale ne peut qu’entraîner le chaos. Nous l’observons chaque jour dans les réactions violentes de notre jeunesse. Aussi, bien qu’il y ait d’autres façons de contester, nous ne pouvons qu’acquiescer avec les tags qui barbouillent les projets immobiliers d’Anita Lacarra / Jean Louis Fournier :

ASKI, ça suffit

Aussi nous accordons à Anita Lacarra un klaxon d’OR pour l’ensemble de son œuvre en espérant qu’il rejaillira sur son grand copain Jean Louis Fournier

Michel Gellato

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.