Etchegaray fait la chasse aux absents chroniques à l’Agglo

Même si la plupart des élus sont très assidus, quelques tire-au flanc s’arrangent toujours pour avoir une bonne excuse. Des sanctions financières ont été prises.

Bien entendu, dans un monde rêvé où les élus seraient respectueux de leurs mandats, les 232 conseillers communautaires de l’Agglo pays basque devraient être toujours présents, sachant que les conseils les mobilisent en moyenne un samedi toutes les huit semaines. Depuis sa création, le conseil communautaire de l’Agglo Pays basque n’a jamais offert l’image désolante que peut avoir parfois l’Assemblée nationale certains soirs de débats et l’absentéisme n’y est pas monnaie courante. 42 absents lors du conseil du 5 février, soit 18% du total des conseillers et 34 lors du conseils du 18 décembre, soit 14% des effectifs, ce qui est honorable en ces temps de pandémie.

Jean-René Etchegaray pourrait donc être un président heureux si certains de ses très proches n’avaient la mauvaise habitude de sécher systématiquement les conseils pour lesquels ils sont rémunérés. Au point que ce gros bosseur vient de s’énerver sérieusement et de prendre des sanctions financières contre quelques absents chroniques. L’étude des comptes rendus des conseils communautaires et des conseils permanents, avec le relevé des présents et des excusés, est ainsi très édifiante et permet de retrouver deux vieilles connaissances déjà pointées du doigt par notre association.

https://www.communaute-paysbasque.fr/deliberations-du-conseil-1

Dix minutes et puis s’en va

Comme aurait dit Coluche : « Il n’est pas jeune le dernier qui l’a vue bosser ! » Nathalie Motsch a un standing à défendre et elle le fait avec brio. La lauréate de notre « Prix spécial de la chaise vide », pour tuer le temps, range son sac les rares fois où elle est présente au conseil municipal de Biarritz, et ce n’est pas sa participation aux conseils communautaires de l’Agglo qui vont lui alourdir son agenda. Qu’on en juge par ce palmarès hors norme, élaboré depuis juin 2021 puisque les conseils communautaires étaient auparavant en visio-conférence, permettant toutes les fraudes possibles :

Conseil communautaire du 19 juin 2021: Nathalie Motsch excusée.

Conseil communautaire du 24 juillet 2021: Nathalie Motsch excusée.

Conseil communautaire du 2 octobre 2021: Nathalie Motsch excusée.

Conseil communautaire du 18 décembre: Nathalie Motsch présente du point 6 au point 8. (79 points à l’ordre du jour)

Conseil communautaire du 5 février : Nathalie Motsch excusée.

Venir le 18 décembre pour voter les points 6, 7 et 8 témoigne d’une désinvolture sidérante : c’est passer dire bonjour aux copains avant de repartir. Et qu’on ne vienne pas nous dire que l’élue est trop absorbée par ses fonctions de déléguée départementale de l’UDI. Le dernier post sur la page Facebook du parti centriste date du… 14 décembre 2015.

L’UDI 64, une formation politique qui a un sens aigu de l’actualité.

Pour sa brillante participation à l’Agglo, Nathalie Motsch touche une indemnité brute mensuelle de 233,36 euros. On espère vivement que Jean-René Etchegaray lui a sucré, même si ce n’est qu’un peu d’argent de poche pour elle puisqu’elle est à près de 3 000 euros mensuels à la Région ;

Le roi de la distanciation sociale

Souvent à l’honneur dans les articles de RamDam 64-40, Olivier Alleman fait encore plus fort puisque, outre son emploi à plein temps au ministère de l’Agriculture, son poste de conseiller délégué à la mairie de Bayonne et de conseiller départemental, il fait partie du conseil permanent de l’Agglo, c’est-à-dire du cœur du réacteur où se préparent toutes les décisions à prendre. L’ancien coureur de vachettes et animateur d’Intervilles, en plus de son conséquent salaire au ministère de l’Agriculture, touche une indemnité mensuelle brute de 1089.03 euros pour son travail à l’Agglo. Mais visiblement pas gêné, notre récent klaxon de bronze a à l’évidence choisi le temps très partiel. Qu’on en juge :

Conseil permanent du 15 juin 2021 : Olivier Alleman excusé.

Conseil permanent du 20 juillet 2021 : Olivier Alleman présent.

Conseil permanent du 14 septembre 2021 : Olivier Alleman excusé.

Conseil permanent du 12 octobre 2021 : Olivier Alleman excusé.

Conseil permanent du 9 novembre2021 : Olivier Alleman présent.

Conseil permanent du 7 décembre 2021 : Olivier Alleman excusé.

Conseil permanent du 1er février 2021 : Olivier Alleman présent.

En 2019, juste avant la pandémie, RamDam 64-40 a tenu une de ses réunions publiques dans la salle du conseil permanent de l’Agglo. Si Olivier Alleman ne se souvient plus de l’adresse, RamDam 64-40 se fera un plaisir de lui venir en aide.

Avec trois participations sur sept conseils permanents, Olivier Alleman est visiblement un adepte de la distanciation sociale qui prend toutes les précautions demandées par le ministère de la Santé… Mais jusqu’à quand va durer ce foutage de gueule ?

Jean-Yves VIOLLIER

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.