Les pieds nickelés font de la politique

Ces dernières semaines nous vous avions présenté les acrobaties réci’déviantes de quelques élus landais. Parmi eux figuraient deux surdoués : le maire de Benquet Pierre Mallet et celui de Saint-Pierre-du-Mont, Joël Bonnet.
https://ramdam6440.fr/2021/02/09/le-maire-de-benquet-confond-confit-dinteret-et-conflit-de-canard/
https://ramdam6440.fr/2021/01/29/du-bon-du-beau-du-bonnet/

Ça tombe bien  !

Ayant pour point commun d’être de bons clients de RamDam, nos deux élus ont donc décidé de faire équipe pour les prochaines élections départementales sous les couleurs de l’opposition à l’actuelle majorité.
La liste est ainsi constituée : Mallet candidat avec Bonnet pour suppléant et en binôme féminin, Cathy Dupouy avec tout bonnement comme suppléante Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée aux Armées et candidate de la majorité présidentielle à la présidence de la région Nouvelle Aquitaine. Que vient faire cette figurante de luxe dans ce modeste canton des Landes, que certes elle connaît bien  ?


Certaines mauvaises langues prétendent que devant l’image dégradée de ce binôme suite aux révélations de RamDam,  »Madame la Ministre » aurait décidé de mouiller le treillis et d’être guest-star afin de tenter de sauver Filochard et Ribouldingue. Croquignolesque comme théorie, mais … pas con.
Ça tombe mal  !

Mais les aventures de nos deux compères ne s’arrêtent pas là. En effet dans le dernier bulletin municipal de Saint-Pierre-du-Mont, le maire comme par hasard, consacre une pleine page pour présenter Madame Marie-Catherine Dupouy directrice du collège de la commune et qui n’est autre que le binôme de son allié et candidat Pierre Mallet ?

Bulletin municipal à la gloire de la candidate

Au fait à moins de deux mois d’une échéance électorale est-il bien légal d’utiliser un bulletin municipal pour faire campagne  ? ça sent le recours cette histoire. Décidément ces gens-là sont définitivement fâchés avec la notion de conflit d’intérêt.


Dominique LAPIERRE

Un candidat surnommé l’abeille tellement il fait le buzz

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est capture-1.png

Nabil Hedar est ces derniers temps devenu pensionnaire des colonnes de Sud-Ouest.
Non seulement à 18 ans il est le plus jeune candidat à se présenter aux prochaines élections départementales (canton de Mont-de-Marsan) mais lors de sa conférence de présentation il s’est attribuée à défaut le soutien des écologistes d’EELV et pour finir il vient de faire l’objet d’une plainte pour intimidation et menace de violences.
Avec une telle préciosité et ce sens politique aiguë nous lui prédisons une belle carrière d’élu  !
Image

Est-ce l’effet RamDam ?

Sages comme des images, Louis Bodin dans les rangs de la majorité, et Nathalie Motsch dans ceux de l’opposition étaient présents, après de nombreuses absences déplorées par RamDam, lors du conseil municipal du 4 mai à Biarritz. Même évolution positive à Ondres, le 6 mai au soir, où notre courageux correspondant landais Dominique Lapierre a pu assister à toute la séance sans se faire virer par les forces du désordre.

Ringardise quand tu nous tiens !

Impayable, cette photo électorale en vue des départementales, malicieusement dénichée par La Semaine du Pays Basque (7/5) qui évoque ces photos de fiançailles du début du siècle quand les tourtereaux s’apprêtent à convoler. Jean-Baptiste Dussaussois-Larralde et Corine Martineau, tous deux conseillers municipaux d’opposition à Biarritz et transfuges de la liste Barucq, ne manquent pas d’idées mais nous avaient habitués à mieux question communication.

Quand le citoyen fait le travail des élus


« Pourquoi informer le citoyen, puisqu’il ne demande rien ? » dit le politique
« Sans information, quoi demander ? » dit le citoyen
Cette antithèse explique que des municipalités, sans mauvaise foi, oublient ou tardent à mettre à jour leurs publications.
Pourtant, il suffirait de peu ; par exemple que les élus d’opposition fassent comme nous : qu’ils demandent.
Après Laruns (voir la brève du 10 avril dernier), la municipalité d’Hendaye a immédiatement publié sur son site, à réception de notre demande, les budgets primitifs 2021, les rapports d’orientations budgétaires etc.. qui nous n’avions pu trouver. Nous tenions à le signaler. https://www.hendaye.fr/fr/mairie-services/conseil-municipal/budgets/
Bon, d’accord, si nous avons demandé ces documents, c’est que nous y cherchons quelque chose, entre autres ce que le maire d’Hendaye refuse de nous dire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.