LE GRAND VIZIR Du MARSAN DÉBRANCHE L’IZNOGOUD DE BENQUET

La vigilance de RamDam fait une première victime : Pierre Mallet vient d’être destitué de ses fonctions de vice-président de l’Agglo du Marsan.

Suite aux révélations de RamDam sur d’évidents conflits d’intérêts dans le domaine de l’urbanisme, Pierre Mallet maire de Benquet, (notre “Monsieur ça tombe bien”) vient d’être destitué de sa fonction de vice-président et de ses missions au sein de l’Agglo du Marsan. Il se retrouve victime d’une mauvaise conjonction entre nos découvertes publiées dans notre article du 9 février dernier https://ramdam6440.fr/2021/02/09/le-maire-de-benquet-confond-confit-dinteret-et-conflit-de-canard/ et sa signature apposée au bas d’une lettre ouverte de défiance à l’égard du président de l’Agglo du Marsan. Suite à ce courrier vindicatif, Pierre Mallet ainsi que deux autres vice-présidents frondeurs se trouvent donc dans le viseur du président Charles Dayot, maire de Mont-de-Marsan qui décide de les sanctionner en leurs retirant leurs délégations.

Sud-Ouest du 20 mars 2021

Une fois de plus, on baigne dans l’omerta la plus totale entre élus car il est difficile de croire qu’aucun d’entre eux n’était au courant de la position litigieuse adoptée par le maire de Benquet en charge depuis des mois du pilotage du dossier PLUI. On est face à des pratiques illicites mais admises de tous du moment que l’on ne se fait pas pincer les doigts dans le pot de confiture. Notons sans surprise la passivité des services de la préfecture chargées du contrôle de légalité des décisions des collectivités. Telle la guerre des gangs dans les cités, la politique a ses zones de non-droit dans lesquelles on relève parfois des victimes de règlement de comptes.

En effet ne soyons pas dupe, il s’agit bien là d’un règlement de comptes politique entre le président de l’Agglo du Marsan, Charles Dayot qui suite à notre article ne pouvait plus faire semblant de ne pas être au courant et l’un de ses vice-présidents frondeurs. Le tout sur fond de début de campagne pour les prochaines élections départementales pour lesquelles le maire de Benquet sera sans nul doute, candidat à sa propre succession.

Dans la pleine page que consacre Sud-Ouest à cette éviction, le quotidien à l’honnêteté de citer notre rôle dans ce dossier. Aussi nous espérons qu’en cette période de Pâques, Charles Dayot aura lui, la délicatesse de nous adresser un ballotin de friture en chocolat pour ce coup de pouce involontaire mais pour lui inespéré.

L’appétit venant en mangeant nos deux précédents articles sur le maire de Benquet ont libéré la parole, suscitant de nouvelles indiscrétions. Des révélations concernant en particulier d’autres opportunités dont auraient pu profiter membres de la famille et amis proches de Pierre Mallet mais nous refusant de tirer sur une ambulance nous n’en ferons pas écho… pour le moment.

Dominique LAPIERRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.