Des élus adeptes de la démocratie à huis-clos

A Ondres devant l’impossibilité de regarder, écouter ou lire les débats entre élus, la politique pudique se substitue à la politique publique.

J’aurais souhaité, comme d’autres certainement, assister à une séance du conseil municipal essentielle, puisque traitant du budget prévisionnel de l’année en cours. En parcourant l’extrait ci-dessus tiré du site internet d’une commune qui comme de bien entendu se prétend particulièrement soucieuse de la participation citoyenne, le détecteur à arnaques de RamDam a bipé. Nous avons alors aussitôt entré les données algorithmiques du problème dans notre méga-ordinateur, qui après analyse nous a délivré une conclusion on ne peut plus claire :  »citoyens vous n’êtes pas les bienvenus au milieu de nos débats, vous nous avez élus alors maintenant revenez dans six ans ».

Si par ces temps de confinement, nombreuses sont les communes qui ont pris l’heureuse initiative de filmer et retransmettre en direct ou différé les conseils municipaux ou communautaires, d’autres ont choisi la stratégie de l’autruche. En effet, il apparaît que pour certains, cet aspect de la transparence des décisions bien que rendu obligatoire par la loi, demeure du domaine du superflu. Ayant reçu l’aval des préfets parapluies, certains élus n’ont pas jugé utile, pendant ces mois d’état d’urgence sanitaire de solutionner ce problème. Pour rester sur l’exemple qui nous a interpellé, la commune d’Ondres, faute de vouloir filmer les débats, aurait pu mettre en ligne les enregistrements sonores qui sont réalisés à seule fin de rédiger les procès-verbaux, ou bien mettre en ligne ces mêmes procès-verbaux in extenso, ou bien encore organiser les conseils le samedi matin. Avec un poil de bonne volonté, il aurait même été possible de rédiger des dérogations autorisant les déplacements après le couvre-feu pour les citoyens assistant aux conseils comme cela s’est fait à Biarritz . La palette des possibles était donc large et pourtant … Nada !

Y aurait-il au sein des collectivités territoriales des débats ou des pratiques qui nécessitent de se passer de témoins , du style  »Conseil de défense » ?

Pour la participation citoyenne suivez les panneaux

Alors venez nombreux assister au conseil municipal ! accès fléchés, entrée gratuite.Une participation citoyenne de 135 € sera recueillie par des agents assermentés à l’issue de la séance.

Dominique LAPIERRE

2 commentaires

  1. Ce soir dans un joli village où de multiples cerisiers sont en fleurs, le conseil municipal est clairement annoncé comme ouvert au public à …19h30 ! Hier encore, la mairie interrogee disait ne pas delivrer d attestations aux citoyens voulant assister au conseil…. Comment interpréter la situation ? J’hésite : incompetence, inconséquence, je m en foutisme, mépris des citoyens….ou mépris du couvre feu….resistance a la gauloise ? Comme vous le soulignez çà peut donc coûter cher de s investir dans sa cité !!

    J'aime

Répondre à jamaistropderamdam Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.