Paul Baudry, coupable à l’insu de son plein gré

Avec les élections en 2020, de nouveaux maires ont été élus, d’autres restent en place et on n’imaginait sûrement pas que Paul Baudry, ex-maire de Bassussarry allait figurer en tête de notre classement des klaxons. Pour preuve l’an dernier, un correspondant de Ramdam 64-40 nous glissait son nom pour une harpe. Et qu’elle ne fut pas notre surprise quand nous avons appris par voie de presse que la justice le condamnait à 24 mois de prison avec sursis, 100 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité pour avoir monté une société de conseils avec pour client unique Vinci, l’un des gros promoteurs de la ville qu’il dirige, et pour avoir aidé son fils dont la société connaissait des difficultés financières en empruntant en Espagne sans en avertir les autorités compétentes.

En mairie évidemment c’est silence total, personne ne sait, personne ne parle et personne n’entend rien. L’omerta la plus complète. La justice le contraint tout de même à rendre les clefs de la commune avec effet immédiat. Dans la commune c’est la stupéfaction la plus totale, personne n’ose croire que Paul, l’enfant du village, puisse être un repris de justice. Lors de l’introduction de Michel Lahorgue son remplaçant, il a même été longuement applaudi et mis sur un piédestal pour son départ par le conseil municipal tel un héros des temps modernes. Et pour couronner le tout, la farce aurait pu en rester là, mais Paul Baudry qui a décidé dans un premier temps de ne pas faire appel et d’accepter le jugement en reconnaissant sur sa page Facebook ses erreurs, choisit finalement contre toute attente de faire appel. Gonflée comme stratégie étant donné les accusations et les explications du personnage pour justifier ce qu’il a fait.

Et si la coupe n’était pas pleine, on va encore l’alourdir un peu plus, il envoie un courrier aux habitants pour s’expliquer et se faire passer pour une victime du système. C’est le jackpot. On a le combo total de la personne qui reconnaît ses torts mais bon c’est la faute des autres. On touche là à ce qui s’est fait de mieux cette année dans les Pyrénées-Atlantiques et donc un klaxon d’or rudement mérité pour notre désormais nouvel ami Paul Baudry. Nous serons bien évidemment présents lors de son procès en appel à Pau pour lui remettre sa jolie récompense.

François BERLAND

Un commentaire

Répondre à jlgnag Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.