Le tribunal du délire des élus démissionnaires

« Mesdames messieurs les jurés, loin de moi de vouloir prétendre que mes clients sont exempts de toutes critiques, néanmoins je vous demande simplement de vous mettre à leurs places ne serait-ce qu’un instant et d’imaginer l’horreur de se retrouver dans la situation d’un élu municipal de l ‘opposition.

Remplir cette fonction dégradante dans laquelle on n’a aucun pouvoir, pour laquelle on ne touche pas d’indemnité. Imaginez-vous être contraints de jouer en permanence les détectives pour obtenir les mêmes informations que vos collègues de la majorité. Supporteriez -vous d’être relégués au rang d’élu de seconde zone comme si vous ne représentiez pas vous aussi un certain nombre de citoyens ? Alors oui, nul n’est tenu à l’impossible car lorsqu’on a connu le pouvoir, comment accepter un second rôle et s’abaisser à une simple fonction de garant du débat contradictoire indispensable à toute démocratie et ainsi devenir la risée de vos compatriotes. ?

Élisabeth Bonjean, ex-maire de Dax.

 C’est pourquoi face à cette plongée dans le néant que représente la perte du pouvoir politique je vous demande la relaxe de mes clients qui se retrouvent les victimes de l’alternance inscrite dans notre cruel système politique.

Oui ils ont été candidats au poste de maire.

Oui ils ont perdu cette élection.

Oui ils ont néanmoins été élus dans l’opposition.

Cathy Delmon, ex-maire de Saint-Paul-les-Dax.

Oui contrits de ne plus être au pouvoir, ils ont immédiatement démissionné pour ne pas avoir à endurer ce qu’ils ont fait subir à leurs opposants du précédent mandat, mais qu’auriez-vous fait à leur place, auriez-vous accepté d’œuvrer pour vos concitoyens pour des prunes ?

Éric Guilloteau, ex-maire d’Ondres.

En contrepartie de cette relaxe je vous propose de faire un don à l’association de salut publique  »RamDam’‘ en accordant un klaxon de bronze à Elisabeth Bonjean, ex-maire de Dax, Cathy Delmon , ex-maire de Saint-Paul-les-Dax  et Eric Guilloteau, ex-maire d’ Ondres et tant d’autres qui ont trahi la confiance de leurs électeurs mais n’ont eu en fait  comme seul désir que celui d’épargner leurs égos.« 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.